Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'extraordinaire maman pivert

l'extraordinaire maman pivert

les petites aventures d'une maman pivert et de son petit poussin. Du créatif, du récréatif, des coups de coeur et des coups de gueule, ces chagrins et des câlins... Le plus extraordinaire de la famille pivert.

on lui donne des bonbons à l'école...

... et moi, je n'aime pas du tout ça!

Depuis plus d'une semaine, quand je récupère Petit Poussin à la sortie de l'école, ses copains et lui sont fiers de montrer les bonbons qu'ils ont gagnés dans la journée. J'avoue que, même si j'ai été étonnée, je ne me suis pas formalisée le premier jour. Petit Poussin avait eu un carambar au caramel en gagnant une partie de loto. La maîtresse m'a dit que sur les cinq parties jouées, chacun des cinq enfants du groupe avait gagné une partie et qu'elle avait dû donner un bonbon à chacun. Petit Poussin m'a expliqué que c'est lui qui avait gagné la dernière partie et qu'il commençait à se sentir en colère après les autres parce que lui il n'avait rien reçu encore. Cet incident nous a permis de parler des émotions, de la jalousie entre autre, et ce n'est pas si mal.
Mais la distribution de bonbons a continué les autres jours ("parce qu'on fait du travail difficile"). Et là, j'avoue que ça me dérange. Une école peut-elle vraiment donner des bonbons comme récompense pour du travail bien fait? Ce type de relation à l'apprentissage n'est, selon moi, pas très sain. Si ça devient une habitude (et les habitudes se prennent vite), il y a un vrai risque que Petit Poussin ne prenne plus plaisir à apprendre et qu'il attende surtout le bonbon.
J'ai choisi de ne pas utiliser le système punitions-récompenses à la maison, je l'assimile à une sorte de chantage et je n'aime pas ça. C'est un choix personnel que je ne peux pas imposer à une école, et Petit Poussin est assez intelligent pour comprendre que les règles ne sont pas les mêmes chez maman, chez papa et à l'école. Donc je ne vais pas retourner le bureau de l'enseignante pour qu'elle change sa façon de travailler. Mais sèrieusement, je n'approuve pas cette idée de la récompense, je vois ça comme l'âne, le bâton et la carotte... et Petit Poussin n'est pas un âne, ni un toutou à qui on donne un susucre... Vous voyez ce que je veux dire?
Puis vraiment s'il faut donner des récompenses, je préfère les bons points et les images. Car au moins cela n'a pas d'impact sur la santé physique de l'enfant. Ok, Petit Poussin n'est pas diabétique, ni en surpoids, mais les bonbons ne sont pas bons (contrairement à ce que dit ce nom). Et d'ailleurs à lécole Petit Poussin a reçu un enseignement sur les bonnes habitudes à prendre pour garder un corps sain (alimentation et hygiène). Et paf, alors qu'on lui dit que les bonbons sont mauvais, on lui en donne à l'école. (Faîtes ce que je dis, mais pas ce que je fais.)

Pourquoi je dis que les bonbons sont mauvais? Lisons ensemble l'étiquette des carambar atomic distribués dans la classe de Petit Poussin:
Sucre, sirop de glucose, huile de coprah totalement hydrogénée, acidifiants (acide citrique, acide tartrique), gélatine, arômes, colorants (E163, E161b, E133), émulsifiant (E473), huile de colza. Traces éventuelles de lait et fruits à coque.
Je ne vais pas décrypter toute la composition, mais je vais insister sur le E133.
E133, kézako? C'est juste du bleu brillant. Oui, mais c'est quoi ça? C'est un colorant de synthèse de couleur bleue. Et alors? alors, l'utilisation du bleu brillant a été interdite dans de nombreux pays d'Europe (dont la France), mais pour des raisons économiques son utilisation est maintenant autorisée dans l'Union Européenne.
Mais en raison des riques d'allergie et d'hyperactivité (surtout chez l'enfant), on vous conseille de limiter la consommation de ce E133. Voilà, voilà...

Je ne veux pas faire un cours sur les effets excitants du sucre sur le cerveau. Mais réfléchissons ensemble: bonbon = sucre (excitant) + colorants (excitant, et perturbateur de la concentration chez l'enfant). ok?
Je suis enseignante en école maternelle, j'ai 25 enfants de 5-6 ans dans ma classe, et je leur refile des bonbons. Euh, comment dire? ^^ Ne suis-je pas un peu contre-productive, inconsciente, maso...? (rayez la/les mentions inutiles).

Et puis, dans les 3/4 des bonbons, il y a de la gélatine. Et sauf s'il est mentionné "gélatine végétale", la gélatine est porcine (soit la peau et les os du cochon). Je rappelle que je suis musulmane donc ça me dérange aussi un peu beaucoup, hein! Je sais que l'école est neutre, laïque, mais je trouve que c'est aussi un peu un manque de respect quand on donne du porc à manger à des enfants quand on sait qu'il leur est interdit d'en manger.

Voilà, donc hier soir, ça m'a agacé et j'ai redonné le bonbon à la maîtresse. Petit Poussin n'était pas content (il l'avait gagné ce bonbon!) et je passe pour la folle qui interdit à son gamin de manger des bonbons... et ça me gave! Bon, Petit Poussin a compris qu'il ne pouvait pas manger ce bonbon-là, et je l'ai remplacé par un chocolat de la maison. Et qu'on parle dans mon dos, ça ne me tuera pas. Mais c'est casse-pied quand même.
J'ai parlé à la maîtresse, parce que c'est insignifiant pour elle cette histoire de bonbons, mais pour moi ça compte. Parce que je me casse la tête pour limiter (ou au moins quantifier) les sucres dans l'alimentation de Petit Poussin; je fuis de plus en plus les produits industriels parce que la composition des produits est de plus en plus douteuse. Par chance, Petit Poussin n'a pas d'allergies, mais moi si, et je galère pour le curcuma, par exemple, qui rentre dans la composition de beaucoup de choses mais qui n'est pourtant pas toujours indiqué. Souvent je lis "épices", mais on ne dit rien de plus... avec ça débrouille-toi pour savoir ce que tu vas manger.
Je ne suis pas complètement parano, mais je fuis quelques composants comme ce E133, et le E171 (ou dioxyde de titane), très présents dans les bonbons et qui font, légalement, du mal à nos enfants.
Voilà, je suis folle, mais j'ai mes raisons... ^^

Et vos enfants, ils mangent des bonbons à l'école?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Maman À Dada ! 14/03/2017 17:03

Je suis souvent étonnée aussi lorsque ma fille reçoit un bonbon à l'école. Heureusement cela reste exceptionnel (anniversaire d'un camarade et une fois par mois après la sortie à la médiathèque). Comme toi je fais très attention aux ingrédients et je sais que les bonbons sont remplis de choses nocives pour la santé. Venant de l'école qui a souvent un rôle moralisateur quant à l'alimentation des enfants je trouve cela vraiment nul. Et comme tu le dis, la maîtresse a 25 enfants à gérer et elle va leur donner du sucre et des colorants qui vont les exciter et réduire leur capacité d'attention.... Et bien sûr il y a les problèmes d'allergies et de restrictions alimentaires (religieuses ou non d'ailleurs)...
Ici ce qui me pose le plus de problème c''est la distribution de jus de fruit. Le directeur ne veut pas que les enfants grignotent alors ils n'ont pas le droit d'apporter de goûter pour la récréation. Je suis tout à fait d'accord avec cela. Sauf que le directeur ne veut pas que les enfants aient le ventre vide alors il leur donne un verre de jus de fruit tous les jours... Je lui ai demandé si on pouvait remplacer ce jus part un morceau de fruit mais il est contre parce que selon lui ça serait du grignotage... Mais le jus de fruit, c'est du sucre et de l'eau... Pas de pulpe, rien à croquer ou a mâcher donc on n'entame pas de processus de digestion... Les enfants prennent juste du sucre qu'ils stockeront ou qui les rendra surexcités...
Parfois je me demande si certains enseignants réfléchissent vraiment aux décisions qu'ils prennent.
Bref (ou la la j'ai écrit un pavé !) je pense que j'aurais fini par faire comme toi avec le bonbon !

Stéphanie Cosnier 14/03/2017 17:32

ouais, je ne comprends pas vraiment comment ils prennent les décisions. J'espère que c'est juste passager, mais je pense qu'elle se fait du mal à elle-même car Petit Poussin qui est un enfant relativement comprehensif avoue déjà qu'il attend son bonbon si le travail est difficile. Après, on verra comment ça va se passer le jour où elle ne donnera plus rien.

Claire Rêves de fripouilles 14/03/2017 17:01

Coucou
Je comprends totalement ton agacement !! Je ne comprend pas qu'on donne aux enfants des bonbons parce qu'ils ont bien travaillé à l'école. ... pour moi les bonbons c'est occasionnel dans un moment de fête et le moins possible.... et je te rejoins sur les colorants et le sucre et tous les additifs pas top.... mais aussi sur la gélatine, je ne suis pas musulmane donc le porc en soit ne me dérange pas mais la gélatine me dégoûte pas mal de par sa composition.
Et puis on s'en fiche de ce que pense les autres si ils ont un problème qu'ils regardent ailleurs, c'est ce que je me dis.... je préfère dire ce que je pense plutôt que de ressasser

Stéphanie Cosnier 14/03/2017 17:23

la maitresse a dit qu'elle derait attention à ne pas lui donner des bonbons à base de gélatine, mais pour le reste je ne pense pas qu'elle change grand-chose. Pour savoir j'ai demandé à Petit Poussin si il continuerait à travailler si elle ne donnait plus de bonbons, et il a répondu "ah bah pas si c'est difficile!". Voilà donc en une semaine, le mal est déjà fait :( (du coup en bonne rabat-joie, je lui ai relu Pinocchio et l'île des plaisirs...)