Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'extraordinaire maman pivert

l'extraordinaire maman pivert

les petites aventures d'une maman pivert et de son petit poussin. Du créatif, du récréatif, des coups de coeur et des coups de gueule, ces chagrins et des câlins... Le plus extraordinaire de la famille pivert.

l'extraordinaire mésaventure du passeport de Petit Poussin

Comme je vous l'annonçais il y a quelques mois, Maman Pivert va se marier, en Indonésie. Un mariage, ce n'est pas toujours simple à organiser alors quand il s'agit d'un mariage mixte, à l'étranger, ça devient tout de suite plus compliqué. Il y a tout un tas de papiers à fournir, des attestations qui ne sont d'aucune utilité ici mais indispensables ailleurs... et tout doit être traduit dans les deux langues (avec un seul traducteur assermenté pour tout le pays...). C'était assez fun on dira, mais comme on s'y est pris bien à l'avance, ça m'a évité de trop stresser.
Et puis, quand toutes les démarches officielles ont été bien avancées, il a fallu réserver les billets d'avion. Et là, je me rends compte que le passeport de Petit Poussin va expirer dans quelques jours. No stress, on est début mars, pour partir le 3 août, on est large!

J'ai simplement attendu l'expiration du passeport, et pris un rendez-vous à la mairie pour faire une demande de renouvellement. Demande faites le 21 mars. On est large!
Un mois passe, puis les vacances d'avril, les jours fériés de mai... et je commence sérieusement à m'inquiéter de ne pas avoir de nouvelles. Je consulte le suivi sur internet et là c'est le drame! "Demande en cours d'instruction" depuis le 21 mars. Je file à la mairie pour savoir ce qui se passe. Et bien sûr, personne ne peut me donner d'informations. Je ressors de là avec le numéro de téléphone de la préfecture.
Donc le lendemain, je téléphone. Et la dame m'informe (un peu froidement au début) que la préfecture ne gère plus les passeports depuis début mars et que je dois voir ça avec ma mairie... grrrr! Bon après discussion, elle me passe l'ancienne responsable au bureau des passeports qui dit comprendre mon inquiétude et me promet de se renseigner et de me rappeler dans la journée. Super! Petit soulagement. Mais la journée passe, Petit Poussin se couche et le soleil aussi... Mon téléphone sonne un peu avant 22h. La dame de la préfecture m'annonce que le dossier est bloqué le temps d'une enquête pour demande d'informations complémentaires, et que je dois voir ça avec la mairie.
Ok, je retourne à la mairie. Sauf qu'ils en savent encore moins que moi. On me dit d'être patiente et de revenir dans 15 jours. Allez, ça va, on est encore un peu large!
D'accord, je ne vais pas aller les harceler tous les jours. J'attends. Et je consulte le suivi sur internet. Mais voilà qu'un jour, le site dit que mon numéro de demande n'existe pas. Tu la vois la Maman Pivert en panique? Je file à la mairie où on m'envoie bouler. J'ai juste à attendre, on m'appellera quand le passeport sera prêt! Clairement quand je rentre à la maison, je pleure: on ne m'a pas écouté, je ne sais pas ce qui se passe... et surtout je commence à imaginer que peut-être mon Petit Poussin ne sera pas avec moi pour ce jour si important.
Après encore une semaine, je n'en peux plus. J'ai lu tout ce qu'on pouvait lire sur les refus de passeport, et il n'y a rien qui colle à ma situation. Je retourne à la mairie avec en tête l'idée de renoncer à cette demande et d'en refaire une nouvelle, parce que j'en viens à penser que quelqu'un a malencontreusement appuyé sur le mauvais bouton et effacé le dossier et qu'il est plus sage de tout recommencer. On a encore le temps. On n'est plus très large, mais ça passe... Mais à la mairie, on me le déconseille. Je pleure. La dame essaie de me rassurer tant bien que mal et elle finit par accepter de rescaner mon acte de divorce en surlignant les phrases importantes. On se dit que peut-être ils ont eu la flème de lire les 19 pages et que surligner 7 ou 8 phrases pourrait éventuellement faciliter la recherche de ces fameuses informations complémentaires. Ca ne coûte rien, je suis tellement désepérée que je ne vois pas à quel point cette idée est ridicule... mais on est le 20 juin, ça fait trois mois que le dossier est bloqué, alors...

Tout était calculé pour le voyage (train, avions, tenues, partage des vacances avec le papa...). On a même fait des vaccins pour partir. Et là, tout s'écroulait. Je devais penser les choses en double: si Petit Poussin a son passeport à temps on fait comme ça; s'il n'a pas de passeport, on devra faire comme ça. Le truc bien stressant...

Le 29 juin, j'ai décidé de retourner à la mairie, pour savoir comment faire un recours auprès du préfet ou de n'importe qui. J'en ai marre! Pour ne pas dire n'importe quoi en me laissant emporter par mes émotions, je choisis de relire les informations sur le sujet sur le site officiel. Et puis, toujours dans cet élan d'espoir/désespoir, je rentre le numéro de demande dans la rubrique du suivi. Et là, miracle! Non seulement la demande est reconnue, mais le passeport de Petit Poussin est en cours de fabrication! J'ai décidé de ne plus embêter le personnel de la mairie et d'attendre simplement qu'on m'appelle pour aller chercher le passeport (en gardant un oeil sur l'évolution du dossier).

Aujourd'hui, le 5 juillet, j'ai entre les mains le nouveau passeport de Petit Poussin, quasiment 3 mois et demi après la demande. Trois mois pendant lesquels j'aurai eu bien des sueurs froides. Je ne sais pas ce qui s'est passé, pourquoi le dossier s'est retrouvé bloqué. Et je trouve limite inquiétant de penser que ce soit quelques traits de surligneurs qui aient débloqué la situation (c'est grâve si le personnel administratif ne se donne pas la peine de lire des documents quand ils sont un peu longs...). Tout ça restera un mystère. La dame de la mairie n'en sait pas plus que moi, mais elle était aussi soulagée que moi de voir ce passeport sur son bureau. Je ne sais pas si je l'ai assez remercié, mais je suis vraiment heureuse qu'elle ait été là car c'est la seule qui a cherché à faire plus que la procédure habituelle...

C'était l'extraordinaire mésaventure du passeport de Petit Poussin, et al hamdulillah ça se finit par un happy end. Et si je pleure aujourd'hui, ce sont des larmes de joie: Petit Poussin sera auprès de moi le jour de mon mariage!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article